Aboutissement d’une négociation engagée depuis plus d’un an, le fournisseur d’accès internet Free vient de signer son arrivée sur le réseau régional Auvergne Très Haut Débit. SFR a également signé cet été son arrivée sur le réseau public auvergnat.

 

En Auvergne, alors que l’on comptait 66 500 prises raccordables et 6 500 abonnés en 2015, aujourd’hui plus de 113 000 prises de fibre optique ont déjà été livrées (136 000 le seront fin 2018 et au moins 230 000 en 2021). Environ 30 000 auvergnats sont déjà abonnés à Internet via la fibre. Dans les

quatre départements de l’Auvergne l’arrivée de Free et de SFR devraient permettre à de très nombreux auvergnats de s’abonner également très rapidement en ayant le choix de plusieurs opérateurs.

La Région Auvergne-Rhône-Alpes est la Région qui développe son réseau Très Haut débit le plus rapidement en France: plus de 273 000 locaux sont aujourd’hui raccordables. L’Auvergne est au cœur de cette politique : c’est également la zone publique où l’accès au Très Haut Débit via la fibre optique progresse le plus rapidement. Plus de 56 millions d’euro sont déjà été mobilisés par la Région pour apporter la fibre aux entreprises et aux habitants

de l’Allier, du Cantal, de la Haute-Loire et du Puy-de-Dôme. A l’échelle de la Région, environ 220 M€ seront

investis entre 2017 et 2021 pour apporter le Très Haut Débit à tout le territoire. C’est

un effort budgétaire sans précédent.

Après un Contrat Partenariat passé entre la Région et l’opérateur téléphonique Orange, l’arrivée d’un deuxième Fournisseur d’Accès Internet (FAI) sur le réseau fibre Auvergne Très haut débit était envisagée dans le courant du 2eme semestre 2019. Avec une année d’avance l’arrivée de Free va permettre la commercialisation dès cette

rentrée d’un deuxième opérateur téléphonique sur le créneau du très haut débit. SFR arrivera également sur le marché prochainement. Ainsi les Auvergnats bénéficieront du choix entre trois fournisseurs d’accès à Internet.